25.26 05 2019 – Colloque Lettres de mon moulin : œuvre patrimoniale – Appel

Colloque des Amis de Daudet

Fontvieille (Provence)

150e anniversaire des Lettres de mon moulin

Les Lettres de mon moulin ont paru en recueil en 1869, il y aura donc 150 ans en 2019. C’est un anniversaire qui fait date puisque le ministère de la culture inscrit l’œuvre aux Commémorations nationales. En 2012, l’Académie française décidait de faire distribuer à tous les élèves de CM 1 un exemplaire des Lettres de mon moulin avec une préface d’Hélène Carrère d’Encausse qui justifiait le choix des académiciens qui voient dans le recueil de Daudet une « œuvre patrimoniale », c’est-à-dire une œuvre qui est le bien de tous et qui a vocation à être partagée dans l’espace francophone.

Il semblerait donc utile d’explorer cette piste en s’interrogeant sur la réception des Lettres de mon moulin à la fois sur le plan historique et géographique ainsi que sur son lien avec l’institution scolaire. Le colloque s’attachera aussi à d’autres aspects d’une œuvre très connue mais qui mérite qu’on s’y intéresse à nouveau. Ce recueil – si transparent – a une genèse complexe et, comme bien des œuvres de Daudet, est traversé par des intertextes multiples, populaires ou savants, provençaux et parisiens. Le recueil est construit autour de cycles qui pourraient être étudiés individuellement. L’appartenance des Lettres à un genre littéraire est également problématique : la forme épistolaire domine t-elle ou est-elle le prétexte à des contes, des nouvelles ou des poésies en prose ?

Les thèmes sont multiples (nature, amour, etc.) ; les tonalités sont diverses (fantastique, humour, satire, etc.) ; le style est très travaillé.
Ce sont autant d’entrées possibles pour mieux étudier ce recueil qui a souffert de bien des simplifications et lectures réductrices. Nous souhaitons donner une ampleur particulière à ce colloque anniversaire centré sur l’œuvre qui est aujourd’hui la plus emblématique de l’écrivain.

Les propositions de communications sont à renvoyer à :
Anne-Simone Dufief (pierre-anne-simone-dufief@wanadoo.fr) et Gabrielle Melison (gabrielle.melison@univ-lorraine.fr)

Elles devront parvenir pour le 31 octobre et seront examinées par le bureau de l’association les Amis de Daudet courant novembre 2019. Les communication seront orales (environ 20 mn) et donneront lieu à une publication dans la revue Le Petit Chose.